top of page
Gracieuse 21.JPG
  • jean-pierre Pyat

Nu en colère

Elle ne posa qu'une demi-heure. Pas le temps de prendre proportions ni aplombs. Un quart d'heure pour ses courbes au crayon très gras et un autre pour la lumière.


Après coup, j'avais repris les pinceaux pour faire parler tous ces défauts, tous ces accidents. 


Crayon très gras et huile sur carton.


C'est ainsi que, sur le tard, elle devint colérique.




 

Comments


bottom of page